Ecoquartier fluvial lot PA5 – Ile St-Denis

programme : logements, bureaux, commerces et équipements privés et publics

maître d’ouvrage : Concha

architecte : ECDM architectes

équipe : ECDM, Progerep, Mazet

photographe : Salem Mostefaoui

localisation : Ile St-Denis (93)

superficie : 13 000 m² SHON

coût : 4.3 M€ HT

livraison : 2018

CONTEXTE

L’îlot PA jouit d’une situation particulière en bordure de Seine et à proximité de la future Place du Moulin de Cage, structurante pour le quartier. Il est bordé au Nord-Est par la rue Vandana Shiva, au Nord-Ouest par l’Allée du Printemps, au Sud-Ouest par la place du Moulin de Cage et au Sud par le Quai du Chatelier. Les lots PA3 et PA5 sont en lien direct avec la Seine, élément structurant du grand paysage tandis que le lot PA4 moins dense, assure la continuité vers les lots PB3 et PB5.

VOLUMETRIE

L’îlot PA se compose des lots PA3, PA4, PA5. Juxtaposés, ils forment un ensemble en spirale limité à quatre étages sur rez-de-chaussée en cœur d’îlot et sur I’ Allée du Printemps puis culminant à R + 7 sur le quai du Chatelier. En Rez-de-chaussée, deux failles sont ménagées pour instaurer une perméabilité visuelle entre le quai et l’Allée du Printemps. Ces passages ayant un statut privé seront accessibles au public en journée et clos la nuit. Le contrôle d’accès est assuré au moyen d’une clôture de 1,8m de hauteur. Au centre, un patio arboré complète ces espaces extérieurs. La diversité de l’ensemble est marquée au niveau de la toiture par de multiples variations altimétriques du R +4 au R + 7 plus attique le cas échéant.

LE PAYSAGE ET L’ARCHITECTURE FLUVIALE

Cette architecture met en œuvre une dynamique verticale et fragmentée en accumulant des écritures de nano-tours agglomérées. Cette architecture verticale vient constituer un cadrage de quai de Seine en soulignant un rapport géométrique fort avec le fleuve : des pignons verticalisés, un rythme de façade régulier, des modénatures qui donnent à chaque bande verticale une identité propre, des espaces extérieurs généreux, des vues panoramiques. Linéaire mais non continu, variant calmement, le projet du PA-5 met en œuvre un mode d’habiter du paysage de la Seine qui s’offre devant lui.