ZAC Nouvelle Centralité – Carrières sous Poissy

programme : ensemble mixte comprenant une résidence de 81 logements et des commerces en RDC

maître d’ouvrage : Demathieu Bard

architecte : ECDM architectes – chef de projet : Clothilde Bonneau

localisation : Carrières-sous-Poissy (78)

superficie : 5 950 m² SDP

coût : NC

Concours 2019 (non lauréat)
 

INSERTION DANS LE PAYSAGE

La volumétrie du projet s’est développée au regard du tissu urbain inscrit aux abords du site. Dans ce sens, l’immeuble de plus grande hauteur s’implante sur la pointe sud de la parcelle afin de créer un signal depuis la route départementale 190. Cet immeuble compte cinq niveaux sur rez-de-chaussée. Son gradinage diminue l’impact de son ombre projetée sur le tissu pavillonnaire situé à l’est de la parcelle. Cette construction se distingue des constructions situées au nord de la parcelle. A la jonction de ces deux langages, un chemin piéton relie la RD 190 au chemin de Pissefontaine, il assure également l’accès des véhicules au parking.
Au nord de la parcelle, les constructions ont été fragmentées afin de créer des failles conférant des espaces de respiration au cœur de l’ilot. Ainsi, le cœur d’ilot dialogue avec le tissu environnant au-delà des limites de la parcelle.
Une construction très fine située sur la RD190 accueille des logements traversants, son volume est découpé par alternance de R+2 à toiture terrasse et R+3 à toiture en pente. Un immeuble plus épais s’inscrit sur le nord de la parcelle, il diminue de R+3+combles à R+2+combles à son approche des constructions attenantes de plus faible hauteur. Ces dernières arborent une écriture de maisons en bande implantées en rez-de-chaussée. Elles dialoguent avec le tissu pavillonnaire et s’interrompent à la rencontre d’une seconde construction fine assurant l’articulation entre ces constructions de faible hauteur – R+1+combles – et l’immeuble gradin de la partie sud.

LES LOGEMENTS

Les logements sont en majeur partie traversants ou possèdent une double orientation. Dans le cas de logements traversants – localisés sur les immeubles fins – l’ensemble des pièces est ventilé naturellement.
Les logements possèdent majoritairement un espace extérieur soit en contact direct avec le jardin, soit par la création de balcons, terrasses ou loggias. L’ensemble de ces typologies offre une large de palettes d’espaces très différents. Les loggias sont crées au contact de la RD190 pour rendre ces espaces extérieurs plus intimes. Au contact du jardin en cœur d’ilot, les balcons sont favorisés.

MATERIALITE

L’ensemble des constructions sont dessinées en béton lasuré ou revêtement minéral blanc à l’exception des maisons en bande qui se distinguent par la nature de leur revêtement : une tôle ondulée conférent relief à cette construction en R+1+combles. En dépit de la différenciation de matière, les teintes sont homogénéisées. Le blanc est intégré afin d’apporter de la lumière en cœur d’ilot et donner un cadre neutre à la végétation déployée.
L’ensemble de l’ilot se veut cohérent avec pour unique distinction des volumes étudiés au regard de leur orientation sur la parcelle et dans le tissu attenant.