Ensemble immobilier mixte ZAC du Nouveau Bassin – Mulhouse

programme : logements + bureaux + commerces

maître d’ouvrage : ING Real Estate – Lazard

architecte : ECDM architectes – chef de projet : Pauline Le Fur

BET : CTE, CEREC, Ingemansson, Franck Boutté

localisation : avenue Schumann, Mulhouse (68)

superficie : 25 000 m² HON

concours 2007

L’îlot sur lequel s’implante ce programme de 240 logements est un élément d’un paysage linéaire organisé en larges bandes parallèles au Nouveau Bassin : plan d’eau, parc rectiligne, îlots construits, voiries automobiles, tramway, bâtis. Cette organisation induit une idée de déplacement, d’un paysage déroulé qui s’appréhende dans un long travelling linéaire dont le bassin dessinerait la géométrie, en serait la génératrice. Notre parcelle est située à l’extrémité de cette organisation urbaine calme, composite, stratification de minéral et de végétal de grande qualité.

En préalable à toute considération formelle ou esthétique, l’aménagement d’un nouveau quartier doit permettre la mise en œuvre de valeurs fondamentales garantes d’harmonie, de bien-être, de qualité et de confort. Le projet que nous vous proposons est là pour initier des principes simples garants d’un cadre de vie de qualité. Habiter les berges du Nouveau Bassin, c’est vivre dans un paysage. Etre à la fois dans la ville et à la campagne, bénéficier de l’urbanité et de ses services, évoluer dans un environnement ouvert, mélange équilibré de minéral et de végétal, avec des espaces paysagés qualifiant les constructions qui les bordent.

Le projet met en place un système: une structure simple, rationnelle, une volumétrie compacte peu déperditive, une optimisation de l’orientation et des accès. Cet aménagement permet que tous les logements à partir du T2 soient prolongés par des espaces extérieurs généreux sous la forme de balcons, sans vis-à-vis pour une bonne intimité. De plus, ils présentent une bonne orientation et bénéficient pour la quasi-totalité d’entre eux d’une vue sur le plan d’eau de Nouveau Bassin.

Chaque logement est conçu comme une maison, chaque maison comme un espace intime et singulier. Les logements proposés tirent tous le parti de la relativement faible densité pour privilégier l’intimité, la singularité, l’individualité. Pour chaque habitat, de vastes balcons prolongent les pièces de vie et permettent de démultiplier les surfaces privatives dans une recherche d’harmonie entre un univers sophistiqué, urbain et une idée de la place de la nature dans l’habitat. Les balcons ondulent en sinusoïdes s’inversant d’un niveau à l’autre pour proposer des espaces extérieurs en double hauteur : balcons en duplex laissant pénétrer le maximum de lumière naturelle dans les pièces à vivre.

The plot on which this 240 housing program is established is an element of a linear landscape organized in large strips, all parallel to the “Nouveau Bassin” canal in Mulhouse: water, rectilinear park, built plots, road, tramway, buildings. This organization leads to an idea of movement, a continuous landscape which is seen in a linear traveling along the “Nouveau Bassin” canal, which would draw the geometry of this area. Our plot is situated at the end of this quiet, composite and urban organization, stratification of highly qualitative mix of mineral and vegetal.

Prior to any formal or aesthetic consideration, the development of a new district should permit to set up fundamental values that can guarantee harmony, well-being, quality and comfort. The project is there to introduce simple rules that can guarantee a good living environment. To live along the “Nouveau Bassin” canal, it is to live in a landscape. To be at the same moment in the city and in the country, to benefit from the city and from its services, to live in an opened, a well-balanced mixture of mineral and green environment, with designed landscape  qualifying the constructions which line them.

The project sets up a system: a simple, rational structure, a compact volume, an optimization of the orientation and the accesses.The plan allows that all the apartments (except studio flats) are extended by generous outside spaces like balconies, without vis-à-vis for a good privacy. Besides, they have a good orientation, and almost all have a viewpoint on the “Nouveau Bassin” canal.

Every apartment was designed as a house, and every house as an intimate and singular space. The proposed housing takes advantage of the weak density to privilege intimacy and individuality. For every apartment, vast balconies extends outside the main rooms and allow increasing the privative surfaces in a research for harmony with a sophisticated, urban universe and an idea of the nature in the living spaces. Balconies are designed as sine curves in inversion of phase from a level to the other one, in order to propose outside spaces in double height: balconies in duplex let penetrate, inside the apartments, a maximum of natural light.