Résidence étudiante ZAC de Borderouge – Toulouse

programme : résidence étudiante

maître d’ouvrage : BNP résidentiel immobilier Rhône-Alpes

architecte : ECDM architectes – chef de projet : Rikje Maas

BET : IOSIS, Franck Boutté

localisation : Toulouse (33)

superficie : 4 500 m² HON

coût : 7 M€ HT

concours : 2008

livraison : 2015

Une Grande Maison

Il s’agit de donner du sens à cette résidence abritant 154 logements, de fédérer ses habitants pour créer une grande maison généreuse, gage de vie et d’harmonie entre tout ses résidents. Une grande Maison, un volume généreux, un bâtiment accueillant, une bâtisse qui rassemble pour une résidence, qui respecte l’intimité et la « privacité » de chacun tout en proposant une vie collective, des espaces d’échanges et de rencontres avec des services connexes tels qu’une salle de sport, une buanderie aménagée, des espaces de détente conviviaux, une cafétéria. Les jardins et la toiture sont envisagés comme des lieux de vie de la résidence. Il s’agit de mettre en œuvre des connivences entre la maison et ses habitants, de générer des valeurs affectives que les résidents entretiendront avec leur futur environnement, de créer une histoire singulière que chacun pourra s’attribuer. C’est une somme d’individualités qui n’existe qu’en résonnance avec un ensemble.

La qualité de traitement des espaces collectifs est fortement tributaire de la gestion, de l’entretien et de la manière dont chacun pourra s’approprier leurs usages. Le projet s’inscrit dans cette volonté d’initier des pratiques collectives, de créer du lien social tout en respectant l’autonomie de chacun. En préalable à toutes considérations formelles ou esthétiques, l’aménagement du site doit permettre la mise en œuvre de valeurs fondamentales garantes d’harmonie, de bien-être, de qualité de vie et de confort. Le projet que nous vous proposons est là pour initier des principes simples garants d’un cadre de vie de qualité, profondément orienté vers les exigences d’un développement durable.

Nous proposons un aménagement qui permet que 100 % des logements soient prolongés par des espaces extérieurs généreux sous forme de balcons de 6 à 12 m², qu’ils soient sans vis-à-vis, permettant une intimité nécessaire. 100 % des logements seront lumineux et ensoleillés, guidés par l’orientation optimale de la parcelle dans laquelle ils s’inscrivent. Le bâti, construit avec des matériaux recyclables et sains, est compact et isolé par l’extérieur afin d’être peu déperditif, Les balcons sont désolidarisés pour limiter les ponts thermiques et jouent le rôle de brise-soleil pour limiter les surchauffes climatiques, particulièrement en été quand le soleil est haut. La compacité, la forte inertie de la structure béton, l’isolation par l’extérieur permettent d’obtenir une très grande stabilité thermique de l’ensemble

Un travail contextuel

Notre projet est envisagé comme élément d’un territoire beaucoup plus vaste. Les qualités du projet sont à trouvées et à développés avant tout avec les relations que celui-ci entretiendra avec son environnement. Par-delà la ses qualités propres, il s’agit de garantir la mise en place de la ville avec des valeurs transversales partagées par l’ensemble de ses composants. Les valeurs et intentions développées sur la ZAC – pour lesquelles un certain nombre de choix structurants ont déjà été faits – sont au cœur du développement conceptuel de notre proposition. C’est donc un travail contextuel que nous vous proposons. La parcelle n’est donc pas un fragment urbain insulaire mais un élément d’un paysage en devenir.