Hôtel de Ville – Bezons

programme : Construction du nouvel Hôtel de ville de Bezons

maître d’ouvrage : Ville de Bezons

architecte : ECDM architectes – chef de projet : Wandrille Marchais

photographe : Benoît Fougeirol

localisation : Avenue Gabriel Péri, Bezons (95)

bureau d’études : BERIM

entreprise : Urbaine de Travaux

surface : 5 300 m² SHON

coût : 15 M€ HT

livraison : 2015

Le contexte dans lequel le nouvel Hôtel de ville sera implanté est le point de départ de notre réflexion. Ici plus qu’ailleurs, l’Hôtel de ville devra articuler, fédérer des paysages urbains d’une grande diversité et concourir à la mise en œuvre d’une nouvelle polarité à haute valeur symbolique dans un environnement urbain en transformation. C’est un bâtiment fédérateur que nous vous proposons, un bâtiment qui articule la ville moderne et la ville ancienne, un bâtiment qui participe à la définition d’un paysage urbain, un bâtiment qui porte les valeurs d’une société ouverte sur son environnement.

La proximité immédiate du futur cœur de ville constitué de commerces et de logements, nous oblige à sanctuariser le parvis de l’Hôtel de ville, circonscrire un prolongement extérieur, une place qui offre dignité et lisibilité à la Mairie. Il s’agit là de caractériser fortement l’articulation de l’Institution avec son territoire afin que, sans aucune ambigüité, des événements citoyens tels qu’un mariage ou un conseil municipal puissent se prolonger sur l’espace public sans que les programmes alentours viennent créer des interférences.

C’est donc autour de la définition d’un espace ouvert, un espace mettant en scène la vitalité de la Ville, un lieu animé par ses acteurs, proposant des services et des programmes ouverts aux Bezonnais que nous avons travaillé. Il s’agit d’un lieu vivant et attractif où le dynamisme de Bezons est donné à voir pour une administration proche et citoyenne.

Il y a tout d’abord la définition d’une place, d’un espace public lieu de convergences et d’échanges que nous avons voulu organiser en continuité de votre Hôtel de ville. Il s’agit d’un espace ouvert qui articule les différentes composantes de la Ville. Le projet est donc aussi un rapport au sol, un continuum protégé par un large auvent qui abrite et qui accueille. Situé en retrait par rapport à l’alignement de l’avenue Gabriel Péri, nous venons par la réalisation d’un large auvent réaffirmer la présence de la Mairie sur cette artère majeure de Bezons. Il s’agit de donner une grande lisibilité à la Mairie quand on descend vers la Seine et d’apporter une vraie réponse à l’effet de masque que les futures réalisations viendront créer.

La volumétrie du projet est l’expression d’un volume simple de trois niveaux. La puissance, ou tout autre rapport emphatique au pouvoir, ont été volontairement gommés de l’exercice esthétique. Nous avons cherché à éliminer toutes les intentions qui tendent à isoler, à déséquilibrer une harmonie qu’il convient d’instaurer entre un environnement, un quartier, et les acteurs de l’Hôtel de ville. Notre architecture est donc résolument non-sculpturale. Volumétrie contenue, aux lignes simples, c’est une architecture au service de valeurs d’ouverture, initiatrice d’échanges, de filiations dans une recherche d’équilibre, propice au travail en commun et à l’émulation.