Lot Saussure-Cardinet – ZAC Clichy Batignolles – Paris XVII

programme : construction d’un ensemble immobilier comprenant 75 logements en accession et commerces

maître d’ouvrage : ICF La Sablière

architecte : ECDM architectes – chef de projet : Martin Jaubert

bureaux d’études : Facea ; Acoustique Vivié & Associés

paysagiste : agence Babylone

entreprise générale : Sicra Ile de France

exploitation : Maintenance Missenard Energie

superficie : 5 145 m² SHON

Concours 2014

Le projet de la rue de Saussure est l’occasion de repenser la morphologie du bâtiment au regard vos attentes, fortes en termes de qualité d’usages et de qualité environnementale. Aussi les volumétries du projet sont-elles proposées pour leurs capacités à générer de meilleurs échanges avec leur environnement, avec la ville et le quartier, avec le soleil et la lumière.

Ici, pour répondre à votre programme et peut-être dépasser vos attentes, nous avons souhaités que 100% des pièces principales et secondaires bénéficient au minimum, d’une baie et donc de lumière et de ventilation naturelles, y compris les cuisines, salles de bain et sanitaires. La question des usages et du rapport à l’environnement est ici centrale et c’est bien le moins que l’on puisse faire quand il s’agit de projeter une architecture à haute qualité environnementale.

Partant des usages, nous avons construit un projet simple dans ses choix constructifs, rationnel pour une facilité d’entretien, ouvert pour favoriser le vivre ensemble. Les arbitrages et choix que nous avons faits ont été guidés par cette envie de plus et de meilleurs usages dans une économie de moyens, étant convaincus que la qualité de logements exceptionnels, singuliers serait porteuse d’une esthétique sobre, rigoureuse et urbaine.

Le bâtiment est calme, implanté en limite de l’espace public, il vient s’inscrire dans l’alignement d’un front bâti constitué, il marque la rue, cadre son épanelage. La désaturation est faite en hauteur, le volume sur la rue de Saussure est bas, plus bas que l’épanelage moyen de la rue de Saussure. Il s’agit de minimiser l’impact construit pour les bâtiments en vis-à-vis et d’offrir plus de lumière et d’ensoleillement à l’espace public. Nous proposons donc un gradinage avec une décroissance progressive entre le cœur d’ilot et la limite avec l’espace public.

La façade est découpée en trois parties avec un socle très urbain, très pérenne et surtout très animé ; comportant deux surfaces commerciales, deux porches servant de hall d’entrée. Les halls sont traversants, traits d’union entre l’espace public et un cœur d’ilot arboré. Ce principe de séquences organise le projet avec ces deux corps de bâtiments fins, séparés par une rue intérieure. Les circulations sont éclairées et ventilées naturellement ; c’est une généreuse venelle d’environ 6 mètres de large que l’on arpente et qui distribue les logements au travers d’un jardin vertical. Les passerelles sont privatisées au droit des portes palière, aussi l’accès au logement se fait ainsi par un balcon privatif en articulation avec l’entrée et la cuisine.