Logement rue de Meaux – Paris XIX

programme : 45 logements en accession

maître d’ouvrage : OGIC

architecte : ECDM architectes – chef de projet : Jean-Emmanuel Marie

photographe : Benoît Fougeirol

localisation : 65 rue de Meaux, Paris XIX

superficie : 2 336 m² SHON

coût : 4.74 M€ HT

livraison : 2014

La parcelle a une superficie de 648 m², avec un linéaire de 26.50 m sur la rue de Meaux et 25.50 m sur la rue Clovis Hugues. Aspect particulier du site, la rue de Meaux présente une légère inflexion exactement à la limite de la parcelle, ce qui accentue la visibilité de la façade sur rue vue depuis l’ouest.

Côté rue de Meaux, l’alignement sur rue est strictement respecté. Le bâtiment présente une bande de balcons de 1,50 m de profondeur sur tout le linéaire de façade sur cette rue. Afin de conserver une façade lisse et très urbaine sur la rue de Meaux, cette bande est habillée d’une paroi percée de grandes ouvertures horizontales. Cette stratégie architecturale, tout en offrant une grande qualité de vie aux futurs habitants, permet de donner une autre échelle à la façade, un aspect généreux et qualitatif, celle-ci n’étant pas conditionnée par le dimensionnement normatif des baies de chaque logement. A partir du R+5, cette paroi se plie pour respecter le gabarit-enveloppe donné par le PLU et rappeler la forme de la toiture du bâtiment voisin.

Côté rue Clovis Hugues, le corps du bâtiment s’aligne sur une oblique partant de l’angle de la parcelle et allant rejoindre le mur mitoyen du bâtiment voisin, implanté en retrait de la rue. L’alignement est respecté grâce au principe des balcons qui se retournent sur l’angle. Le traitement de ces prolongements extérieurs se modifie alors pour prendre la forme de boîtes détachées de la façade, formant des volumes suspendues inclus dans un « jardin vertical ». En effet, l’implantation en retrait permet de créer au niveau du sol sur rue des jardins en pleine terre donnant sur la rue Clovis Hugues, protégeant ainsi l’intimité des logements en RDC. La partie supérieure de ces volumes est équipée de jardinières qui participent à l’aspect végétal de cette façade.

Le bâtiment est constitué d’une structure béton. Les façades sont réalisées en enduit minéral blanc, d’un fini soigné, appliqué sur une isolation extérieure. Les parois des balcons sont aussi réalisées en béton et traitées avec un enduit fin de type Stucco extérieur, assurant un aspect très lisse et homogène des façades. Côté rue de Meaux, la façade au RDC est traitée en verre sérigraphié. Cette paroi vitrée abrite les locaux communs tels que le local cycles et le local tri sélectif. Cela permet d’assurer à ces locaux à la fois un éclairage naturel et une ventilation naturelle, garants de leur bonne utilisation par les habitants. La sérigraphie présente un niveau d’opacité protégeant l’intimité de ces locaux tout en assurant une bonne pénétration de la lumière. Côté rue Clovis Hugues, une clôture métallique en barreaudage implantée au droit de la limite parcellaire protège les jardins situés au RDC.
Cette opération vise l’obtention d’une certification BBC. Pour ce faire, les stratégies retenues sont une chaufferie gaz, couplée à l’installation de panneaux solaires thermiques en toiture dédiés à une partie de la production d’eau chaude sanitaire. Le projet est entièrement isolé par l’extérieur, y compris pour la toiture et la dalle du RDC. La toiture sera végétalisée avec une couche végétale d’au moins 30 cm, renforçant l’isolation du bâtiment et participant à la rétention des eaux pluviales.

 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.