Simonovskaya Riverside – Moscou (Russie)

Programme : construction d’un ensemble immobilier comprenant des logements et des commerces
Maître d’ouvrage : Strelka KB
Architecte : ECDM architectes – chefs de projet : Benjamin Ferrer

Localisation : Moscou, Russie
Surface : 55 000 m²
Coût : NC
Concours : 2019

Notre projet intervient sur un site qui hérite d’une situation particulièrement intéressante où la végétation a créé sa propre identité dans la région, colonisant complètement le territoire où elle dépasse le caractère bâti du monastère de Simonov ou du palais de la culture ZIL. Tout en répondant aux besoins programmatiques du concours, notre projet part du principe de garder l’identité de ce lieu en créant un paysage habité. Comme les différentes couches que nous pouvons trouver dans les forêts, nous proposons de construire le projet autour de l’idée d’un jardin suspendu, à la fois sous, dans et au-dessus du paysage.

Reprenant les limites et la hauteur maximale imposées au Stylobat, le projet propose de s’éloigner de la notion de base infrastructurelle permettant à la place de faire émerger l’image de la topographie. En continuité avec le sol, la base se déforme et devient un paysage habité en marquant une transition douce des berges du fleuve à la façade plus urbaine le long de la route.

Nous proposons ici de redéfinir sa volumétrie globale. Comme un diamant brut taillé, le volume linéaire se déforme pour multiplier les points de vue et les orientations de la majorité des logements, tout en protégeant le plus possible le bruit des véhicules. Contrairement à une façade monolithique, le projet tire parti du dialogue cinétique de l’autoroute en faisant varier la face du bâtiment, tout en se protégeant du bruit et en multipliant les vues et les orientations.